jeudi 28 juillet 2011

Vous avez dit T.H?

T O K I O H O T E L





Il est un fait certain que je parle très peu d'eux, ce groupe qui a tellement été présent dans ma vie. Mais il est aussi un fait certain que je ne les oublie pas comme beaucoup de personnes peuvent le penser. Certes, je ne cours plus après les avions, les trains, les bus afin de les voir encore et encore, mais je n'oublie pas tout ce qu'ils m'ont apporté, tout ce qu'ils ont fait, et tout ce qu'ils m'ont permis de faire. J'ai l'impression de parler d'eux comme-ci ils n'étaient plus là. Mais c'est presque le cas, où sont-ils à l'heure actuelle? Beaucoup sont là, à les attendre, à ne faire que ça. Mais pensez-vous qu'eux sont là en train de se dire: "Vite l'Europe"?



Peut-être que je suis un peu trop crue et séche, mais il faut parfois voir la réalité des choses. Je sais qu'ils sont important. Et je comprends certaines personnes, quand ils ont croisé mon chemin, moi-même, j'étais dans cette optique, à attendre leur retour, puis de fil en aiguille, on les vois une fois, deux fois, et à force, on veut tout faire pour les voir. A telle point qu'on part à Hamburg afin de les voir encore et encore. On ne pense qu'à ça. Quand va-t-on les revoir? Si j'écris aujourd'hui sur eux, c'est parce que ces mêmes moments, je les ai vécu, je ne dis pas qu'à leur retour, je n'irai pas les voir. Et encore moins qu'après ça, je ne voudrais plus les revoir. Mais tellement de gens pensent que je suis passée à autre chose. Certes, je vais voir d'autres groupes que j'apprécie beaucoup, certes leurs reconnaissances est beaucoup mieux. Mais les moments sur les routes pour voir TH sont eux aussi excellents. Je n'oublie rien, ils ont fait parti de ma vie, ils m'ont fait oublié beaucoup de problèmes, même si après de retour en Belgique, toute la réalité était là, mais à ce moment là, je savais que peu de jours après, je retournerai les voir, et que ces moments seraient d'autant plus magiques.



Parfois, je les critique, parfois je les casse fortement, je ne les vois s'en doute pas comme certaines personnes, peut-être que c'est Tokio Hotel, mais peut-être aussi qu'il ne faut pas tout accepter. Il est normal quand on aime un artiste qu'on critique, on ne peut pas tout aimer, on ne peut pas tout accepter, certaines choses ne sont pas admisssibles. Et beaucoup de choses le sont où l'ont été avec Tokio Hotel, certains moments ne sont pas digne d'un artiste, certains actes et gestes. Alors oui, je suis fan, oui j'écoute encore de temps et temps, et sans doute que oui que j'irai les voir lors d'une promo. Mais NON, je ne les ai pas oublié, et non, je ne compte pas tout effacer, et encore non, je ne fais pas que les critiquer.



Chers fans ouvraient les yeux, pensez à vous, pensez à votre entourage. Je me souviens encore que ma mere était loin d'être d'accord quant à mes choix, quant au fait que je les ai vu trop de fois, mais je sais qu'elle aimait me voir heureuse même si j'en parlais trop. Tokio Hotel est un groupe de musique, mais n'oubliez pas que vous avec une vie, et votre vie ne peut pas se résumer qu'à 4 personnes. Vous devez vivre pour vous. Il y a toujours moyen de faire les deux: "Voir Tokio Hotel et Vivre pour nous". Je ne veux pas vous dicter votre vie même si on dirait comme cela, mais j'avais besoin de dire mon avis, et de parler un peu d'eux quand bien même, ils me manquent aussi. ♥



To be continued...

1 commentaire:

Virginie* a dit…

Je trouve ton article très bien écrit, mais surtout très réel. Beaucoup de fans, ou même les gens en général, ont l'air de penser que le fait de ne plus parler d'eux (ou de ce que l'on aime)en continue ou de poser un regard "critique" sur les choses signifie qu'on oublies tout, ce qui est assez asburde. Pour moi, ça montre qu'on grandit, qu'on évolut, mais surtout qu'on devient capable de dépasser le cap de l'idolation et de voir que certaines choses sont peut-être plus importantes.

Bonne continuation en tout cas. :)